La Météo de l'épargnePerformances

Accord surprise sur le Brexit

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les portefeuilles Advize corrigent cette semaine dans le sillage des marchés actions. En Europe le CAC 40 termine à 5374 points (-0,44%), le Dax 30 finit à 12.998 points (-0,62%). Aux Etats-Unis, le S&P 500 termine à 2.626 points (+0,12%), le Dow Jones finit à 23.940 points (+0,84%) le Nasdaq Composite termine à 6.824 (-0,70%).

L’événement principal de la semaine est l’accord trouvée entre la Première ministre anglaise T. May et la Commission européenne dans la nuit jeudi. Il doit encore être validé par les chefs d’état et de gouvernement la semaine prochaine, mais les dés semblent jetés. Ceci contribuera à alimenter l’optimisme en Europe. L’accord, qui devrait être confirmé par les chefs d’Etat lors du Conseil européen des 14 et 15 décembre, entérine les solutions suivantes pour les trois points d’achoppement :

  • Le Royaume-Uni continuera de contribuer au budget européen à la hauteur de ses engagements pris jusqu’en 2020,
  • Concernant les travailleurs expatriés, la cour de justice européenne sera compétente pour trancher les litiges et interpréter l’accord de retrait.
  • Concernant l’Irlande, les deux parties s’engagent à ne pas créer de frontière « dure » à l’intérieur de l’Irlande, mais également à préserver l’intégrité du Royaume-Uni.

Parmi les autres éléments de la semaine, le risque de « shutdown » aux Etats-Unis s’est temporairement éloigné. Une prolongation des crédits pour le budget fédéral a en effet été votée au Congrès, pour une durée, certes limitée, de deux semaines, évitant la perspective d’une paralysie des administrations à compter de lundi matin.

La loi a été votée par 235 voix contre 193 à la Chambre des représentants et par 81 voix contre 14 au Sénat. De quoi gagner un peu de temps, dans l’attente d’un accord sur une rallonge de 1.000 milliards de dollars, qui doit permettre de boucler le budget 2018.

La principale statistique de la semaine, celle des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis pour le mois de novembre, vient d’être publiée cette après-midi.

En novembre, l’économie américaine a créé 228.000 emplois, soit un peu plus que les attentes du consensus Bloomberg, qui tablait sur 195.000. Le taux de chômage ressort à 4,1% de la population active, un plus bas depuis près de 17 ans (décembre 2000), comme anticipé.

 

Commentaire rédigé pour la semaine du 29 novembre au 6 décembre 2017

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire