Mon épargne

Assurance-vie : les 3 atouts majeurs

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Advize vous propose de revenir sur 3 avantages de l’ assurance-vie décryptés par Metronews. On le répète souvent, ce placement est un véritable couteau suisse de l’épargne. L’engouement des français pour celui-ci est donc légitime notamment face à la chute des taux de rémunération du Livret A : l’ assurance-vie est aujourd’hui un véhicule d’épargne indispensable pour se constituer un capital.

En effet, notre contrat Ma Sentinelle Vie par exemple, bénéficie du fonds euros Eurossima dont la rémunération minimale garantie pour 2014 est de 1.5% nets avec l’avantage en plus de ne pas être plafonné contrairement aux livrets.

La souplesse des contrats Internet multisupports et notre profiling exclusif permettent également de panacher son allocation en fonction de ses objectifs d’épargne. En intégrant dans son allocation une part d’Unités de Compte proportionnelle au couple performance/sécurité qui correspond à ses réels besoins,  le contrat d’ assurance-vie peut alors être encore plus rémunérateur.

Avec sa fiscalité toujours préservée, il est temps de prendre date et de souscrire afin de se constituer une épargne sur mesure.

metro-news-logo

« ARGENT – Peut-être quand j’aurai des enfants. Ou bien quand j’aurai un patrimoine conséquent à transmettre. L’ assurance-vie ? Vous êtes convaincu que ce n’est pas (encore) pour vous. Mais avec le taux du livret A en chute libre, il est peut être temps de vous pencher sur la question.

[…]

► Profitez de taux élevés quasiment sans contrainte
L’ assurance-vie rapporte en moyenne près de 3% (entre 2,6 et 4% l’an dernier selon les placements) et son plafond est illimité. Un taux qui laisse rêveur face au livret A, à 1% depuis le mois d’août. Contrairement aux idées reçues, l’épargne est toujours disponible : vous restez libre d’effectuer des retraits quand vous le souhaitez. « Mais comme l’opération prend 10 à 15 jours, gardez au moins 1000 euros de liquidités sur votre livret A pour faire face à des dépenses inattendues », conseille l’expert. Sachez enfin que vos fonds sont garantis, autrement vous ne pouvez pas perdre votre mise.

► Echappez aux impôts sur les plus-values
Si vous conservez le contrat plus de 8 ans, vous ne serez pas du tout imposé sur les plus-values. Vous restez cependant parfaitement autorisé à effectuer des retraits quand vous le souhaitez. Vous devrez alors déclarer vos gains mais si vous faites partie de la moitié des contribuables non imposables vous n’aurez rien à payer dessus (hors prélèvements sociaux). « Si vous êtes imposable, et que vous avez une rémunération de 3,5%, vous aurez dans le pire des cas un rendement de 2% après impôt. Ce qui est le double du livret A. », relève Hervé Tisserand.

► Contournez les droits de succession
Votre contrat vous permet de désigner des bénéficiaires qui toucheront votre capital à votre décès. Ceux-ci n’auront pas de droits de succession à payer si les versements sont effectués avant 70 ans. Vous pouvez transmettre jusqu’à 152.000 euros par bénéficiaire. L’exonération vaut même s’il ne s’agit pas d’un héritier direct ou s’il ne fait pas partie de votre famille. »

Retrouvez l’intégralité de l’article de Laurence Valdés sur Metronews et rendez-vous sur www.advize.fr pour découvrir l’ assurance-vie nouvelle génération.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire