Mon épargne

Assurance vie : les alternatives au fonds en euros séduisent

Billets coupé
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Le magazine en ligne TOUT SUR MES FINANCES décrypte les avantages de l’assurance-vie multisupports .

Advize, créateur de l’épargne copilotée vous propose un système exclusif de conseil et de suivi pour dynamiser votre épargne. Grâce à la sélection des fonds au meilleur rapport qualité/prix par les analystes indépendant de Morningstar : Osez les UC pour diversifier vos placements et augmenter vos rendements ! https://www.advize.fr/public/advize/mode-d-emploi

Les unités de comptes suscitent de plus en plus l’intérêt des épargnants, au léger détriment des fonds en euros, selon les statistiques sur l’assurance vie publiées par la FFSA et le GEMA. Grâce à des performances au rendez-vous pour un risque de plus en plus contrôlé.

Retour en grâce des unités de comptes dans l’assurance vie. Alors que les Français se ruent sur l’assurance vie en 2014, leur préférence se tourne peu à peu vers les supports en unités de compte (UC). Selon les données sur les assurances de personnes publiées par la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (GEMA) le 17 septembre 2014, les dépôts nets (cotisations – prestations) des épargnants ont ainsi atteint 3,2 milliards d’euros en 2013 après la décollecte de 2012 (-0,9 milliard d’euros). Plus largement, les dépôts nets sur les unités de compte représentent près de 30% de la collecte nette globale, qui se monte à 10,7 milliards d’euros.

Dans le détail, la part des dépôts sur les unités de compte dans la collecte totale des contrats d’assurance vie se monte à 17% en 2013. Les cotisations atteignent 16,5 milliards d’euros, soit une progression de 19,3% par rapport à 2012. En mai dernier, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) notait déjà une « amélioration notable de la collecte en unités de compte, en lien avec l’amélioration des conditions sur les marchés financiers ». Cette tendance semble se confirmer en 2014. La part des dépôts sur les unités de compte dans la collecte totale grimpait déjà à 17,2% au 1er trimestre 2014.

Un risque contenu par la diversification

Alternatives au fonds en euros

Placement diversifié – Advize tout sur l’assurance-vie

Face à la baisse constante des taux servis par les fonds en euros, la performance offerte par les unités de compte attire les épargnants. Ces dernières, notamment investies en actions, ont affiché un rendement de 8,2% pour l’année 2013, contre un taux de rémunération moyen de 2,80% net de frais de gestion et avant prélèvements sociaux pour les supports en euros. Une différence de rendement qui s’explique en partie par la bonne santé de la Bourse, le CAC 40 ayant engrangé 18% en 2013.

Pour faire face à la frilosité des Français, les assureurs misent de plus en plus sur des unités de compte diversifiées (actions, obligations, immobilier…) et flexibles. « Cela permet de réduire la volatilité et d’obtenir des performances plus lissées, ce qui est de nature à rassurer les épargnants », note Mathilde Munière, directrice de l’offre investissement chez Axa. Et de préciser que les professionnels, pour satisfaire la demande des épargnants, proposent « des formules avec un capital garanti jusqu’à présent à hauteur de 100%. Le contexte de taux actuel les amènera très probablement à proposer de nouvelles formules mais à un niveau de garanti plus proche de 90% du capital ». C’est ce que propose en substance le nouveau fonds Euro-Croissance créé par le gouvernement en 2014. Le capital investi n’est garanti qu’au bout de 8 ans. En échange de cette prise de risque, la diversification de ce contrat multi-support promet un rendement supérieur aux fonds en euros investis très largement dans des obligations.

« Ces nouvelles offres d’unités de compte représentent de moins en moins de risques pour l’épargnant qui entrevoit une promesse de rendement face aux performances des supports en euros qui ne cessent de baisser et qui vont certainement encore diminuer », résume la directrice de l’offre investissement chez Axa. Au vu de l’engouement des épargnants pour les unités de comptes et sans un à-coup sur les marchés, cette tendance devrait se poursuivre en 2015.

Source : Solenne Dimofski

http://www.toutsurlassurancevie.com/assurance-vie-les-alternatives-au-fonds-en-euros-seduisent.html#.VCB9QdnjaFg.twitter

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Assurance vie : les alternatives au fonds en euros séduisent, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire