La Météo de l'épargnePerformances

Les banques centrales sans surprise majeure

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les portefeuilles Advize bénéficient cette semaine de leur diversification et de la bonne tenue des marchés actions (+0,47% sur le CAC 40, +1,84% sur le Dow Jones). Les performances s’étalent de +0,11% pour le profil le plus Prudent à +1,26% pour l’Audacieux.

Avec trois réunions de banques centrales (en plus de celle de la Fed mercredi), la semaine a été largement dominée par les réunions de politique monétaire, bien que les décisions prises n’aient pas révélé de surprise majeure, ce qui explique la relative stabilité des actifs.

La Fed maintient le cap mais adopte un ton un peu plus prudent. Comme attendu, la Fed a relevé ses taux directeurs de 25 pb à [1,25%-1,50%] et a également confirmé l’accélération du rythme de baisse de la taille de son bilan. En revanche, la teneur de la conférence de Janet Yellen (sa dernière avant de laisser sa place à Jerome Powell) ont entretenu le doute quant au degré de confiance qu’à la Fed quant à la capacité de l’inflation à remonter vers la cible de 2%.

Les nouvelles projections du comité, ont été de nature à entretenir le doute quant au degré de confiance de la Fed quant à la capacité de l’inflation à remonter et tendre à nouveau vers la cible de 2%.

Au niveau de la BCE, tout en se montrant plus optimiste sur la croissance, l’institution a laissé sa politique monétaire inchangée, sans donner d’indication supplémentaire sur le futur du programme d’achats d’actifs (y compris sur les proportions entre les obligations corporate et souveraines) qui passera, comme prévu, de 60 MM€ d’achats mensuels à 30 MM€ à partir du 1er janvier.

L’arrêt des achats pourra s’effectuer dès septembre 2018. Autre élément important, la prévision d’inflation pour 2020, à +1,7% en glissement annuel, reste faible, ce qui crédibilise une remontée très lente des taux directeurs.

Coté statistiques, les indices PMI (préliminaires) de décembre sont venus confirmer que l’activité économique continuera de croître en zone euro dans les prochains trimestres. L’indice composite ressort à 58, un point haut de plus de dix ans.

Cette dynamique concerne aussi bien le secteur manufacturier, dont l’indice s’installe à un point haut historique de 60,6, que celui des services (56,5, attentes à 56).

Outre-Atlantique, le dynamisme de la consommation reste lui aussi favorable, les ventes au détail de novembre ayant largement dépassé les attentes (+0,8% vs octobre). Le chiffre d’octobre a même été révisé à la hausse (+0,5%).

Au niveau des performances des marchés actions, du 06/12 au 13/12, le CAC 40 termine à 5399.45 points (+0.47%), le Dax 30 finit à 13.125 points (+0,98%).

Aux Etats-Unis, le S&P 500 termine à 2.662 points (+1,28%), le Dow Jones finit à 24.585 points (+1,84%) le Nasdaq Composite termine à 6.875 (+1,47%).

 

Commentaire rédigé pour la semaine du 6 au 13 décembre 2017

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire