#TGIFLa Météo de l'épargnePerformancesUncategorized

Brexit, élections et matières premières

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les évènements marquants de juin

L’échec de Theresa May à réunir une majorité à l’élection législative au Royaume-Uni, son parti ayant perdu des sièges au profit du parti d’opposition travailliste, a été la plus grande surprise du mois de juin et a pesé sur les marchés actions. Aux États-Unis, la hausse des taux n’a pas eu d’impact significatif, ayant été largement anticipée par les marchés. Par ailleurs, les prix de l’énergie ont continué de chuter, -8% en dollars sur le mois, -21% depuis le début de l’année.

Comment ont réagi les marchés financiers ?

Les marchés actions mondiaux ont fini en légère baisse, le MSCI World perdant -1% sur le mois.
Les indices actions européens ont sous-performé leurs homologues américains, le MSCI Europe a perdu -2,48% sur le mois, malgré une série de nouvelles économiques plutôt rassurantes. Au premier trimestre, la zone euro a connu une croissance de 2,3%, contre 1,4% aux Etats-Unis. Sur le front politique, les craintes d’explosion du bloc européen sont en fort recul. Cependant, les investisseurs restent prudents face à des valorisations plus élevées qu’en fin d’année dernière et à des incertitudes autour de l’issue du Brexit, de l’impact du programme de sortie de la BCE, et de l’avancement des mesures d’intégration plus forte de la zone.

Au niveau des secteurs, la baisse significative des prix du pétrole a engendré une chute des valeurs liées à l’énergie tandis que les financières et la santé ont extrêmement bien performé. Les valeurs technologiques ont suivi une trajectoire erratique mais ont terminé le mois dans le vert, les indices atteignant des niveaux records (+8% sur le trimestre, +22% depuis le début de l’année).

Quels impacts sur les portefeuilles ?

Du point de vue de la construction de portefeuille, un investisseur à long terme doit examiner attentivement la réponse à apporter suite à des événements tels que les élections au Royaume-Uni. Nous recommandons d’aborder le sujet de manière holistique, c’est-à-dire en considérant l’ensemble du portefeuille et dans un cadre contrariant, une augmentation de la volatilité pouvant également constituer une opportunité d’investissement. Bien qu’il soit tentant de penser que certains évènements, comme l’élection au Royaume-Uni, changent drastiquement la donne, il faut rester conscient de notre tendance naturelle à réagir de manière exagérée à de tels événements d’actualité.

Nous adoptons une approche rationnelle qui met davantage l’accent sur les fondamentaux qui sous-tendent le marché, en adoptant une marge de sécurité adéquate pour compenser l’incertitude que le Brexit apporte. Pour renforcer ce message, une philosophie axée sur l’évaluation à long terme protègent les investisseurs des décisions hâtives et les aide à réduire le risque de perte définitive de capital sur le portefeuille.

 

Commentaires rédigés par les analystes de Morningstar pour le mois de juin 2017

©2017 Morningstar. Tous droits réservés. Le nom et le logo de Morningstar sont des marques déposées de Morningstar, Inc. Ce document est une présentation appartenant à Morningstar et Morningstar Investment Consulting France qui en conservent l’entière propriété intellectuelle ainsi que l’exclusivité des droits de reproduction, de traduction et de présentation. La diffusion de l’information contenue dans ce document et la reproduction même partielle et par quelque procédé que ce soit est interdite sans l’autorisation préalable de Morningstar. Les informations, données, commentaires, analyses et opinions mises à disposition dans ce document comprennent des informations qui appartiennent à Morningstar et à ses fournisseurs de contenu, sont fournis à titre purement informatif et ne constituent en aucun cas une offre ou une sollicitation à investir dans un quelconque produit. Ces informations n’ont aucune valeur contractuelle et ne peuvent être considérées comme exhaustives ou exemptes d’erreurs accidentelles. Morningstar Investment Consulting France décline toute responsabilité concernant le résultat d’investissements réalisés sur la base des informations et opinions présentées dans ce document. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur et les revenus dérivés d’investissements peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter.

Morningstar Investment Consulting France SAS au capital de 213.030 euros – RCS Paris 441 812 674 – APE 7022Z Société ayant le statut de Conseiller en Investissements Financiers Immatriculée sous le n°13000326 auprès de l’ORIAS Enregistrée sous le n°D003806 auprès de la CNCIF, association agréée auprès de l’Autorité des Marchés Financiers 52 rue de la Victoire 75009 Paris T.0155501300 | www.morningstar.fr

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire