Mon argent

Diversifier pour doper son rendement

Les clefs du rendement en diversifiant ses placements
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

 

En matière d’assurance vie, mieux vaut ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Surtout si vous souhaitez un certain niveau de rentabilité…

Lisser le risque

Si l’investissement dans un fonds en euros vous permet de ne pas prendre de risque (le capital est garanti à tout moment et les intérêts sont définitivement acquis), la rémunération de ces supports ne cesse de baisser d’année en année. Le rendement moyen est ainsi passé de 2,80% en 2013, à 2,50% en 2014 et à 2,3% en 2015. Et la dégringolade n’est pas finie compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt des emprunts d’Etat qui constituent au moins 85% des actifs des fonds euros.
A l’inverse, si les unités de compte sont sur le long terme des supports à fort rendement, gare aux soubresauts des marchés financiers comme en début d’année ! D’autant que cette fois-ci, c’est l’assuré qui porte le risque et essuie les éventuelles moins-values.
Disposer dans son assurance vie à la fois d’un fonds euros majoritairement investi dans des obligations sécurisées et des UC placées sur le marché actions risqué mais potentiellement rémunérateur permet de profiter des hausses boursières tout en lissant le risque.

Pour avoir encore plus de chances de réaliser des plus-values, l’épargnant a tout intérêt à diversifier également ses UC en s’assurant d’être investit sur différentes zones géographiques, voire pourquoi pas dans les matières premières ou les dettes des pays émergents. Un stratégie qui permet de répartir le risque.

Comment faire

Si bon nombre de contrat en ligne permettent de diversifier son allocation d’assurance-vie au travers une multitude de supports en unités de compte référencés, il faut reconnaitre que le choix n’est pas aisé. Sélectionner la bonne UC dans une liste de plus de 400 supports, n’est pas donné à tout le monde.

Il est convenu qu’une bonne allocation diversifiée est constituée de 8 à 12 supports en unités de compte. Celle ci doit pouvoir évoluer facilement en fonction des tendances forte de marché … là encore mieux vaut être bien informé et avoir le temps de surveiller son portefeuille ou avoir la chance de bénéficier des services de la gestion privée ou d’un CGP !

Heureusement, de nouvelles solutions apparaissent pour accompagner les épargnants en ligne. L’apport technologique et l’établissement de nouveaux modèles centrés sur les réels besoins de l’épargnant plutôt que sur le produit offrent aujourd’hui la possibilité à tous les niveaux de patrimoine de bénéficier enfin d’un réel accompagnement permanent ainsi que d’un conseil et d’un suivi personnalisés. On les appelle Fintech Epargne ou encore Robo-Advisor. Ces acteurs proposent de vous accompagner dans la composition de votre allocation et de la faire évoluer en fonction de votre vie. Le tout, aux tarifs Internet !

Bonne nouvelle donc pour les français, il est désormais possible d’épargner en ligne selon le couple sécurité/performance qui leur correspond, et ce, sans avoir besoin de devenir trader ! Libre à eux de définir au préalable le modèle qui leur correspond ; gestion libre, sous mandat, ou encore copilotée !

Le conseil d’Advize : pour vous accompagner dans la gestion de votre épargne, privilégiez toutefois des acteurs capables de communiquer au moins 3 ans de performances !


Pour débuter l’expérience de l’épargne copilotée avec Advize : www.advize.fr

Réalisez gratuitement et sans engagement votre profil d’épargnant : www.advize.fr/test-gratuit

Notre service clients est à votre disposition pour préparer votre projet d’épargne au 01.73.10.65.08 et par mail : serviceclients@advize.fr


 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire