Mon épargne

Fermez vos vieux contrats d’assurance-vie !!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Cette semaine dans le magazine Le Revenu plein feu sur toutes les opportunités offertes par l’assurance-vie !
Aujourd’hui focus sur une stratégie patrimoniale qui peut rapporter gros : Fermez vos vieux contrats d’assurance-vie et souscrivez un contrat en ligne nouvelle génération pour optimiser les rendements et la fiscalité de votre épargne.

Extrait :

le revenu placements pourquoi fermer ses vieux contrats d assurance-vie

 

 

 

 

 

 

Et si vous clôturiez vos contrats d’assurance vie…

Pour échapper aux futures hausses d’impôts, pourquoi ne pas effectuer un gros retrait, voire fermer vos contrats, payer ce que vous devez à Bercy et, dans la foulée, souscrire de nouvelles assurances vie. Explications.

L’assurance vie est un excellent placement. C’est même l’un des meilleurs. Cela ne veut pas dire pour autant que les millions de détenteurs de contrats vie ne doivent rien faire. Au contraire. Pour gagner plus avec votre contrat, lerevenu.com vous propose une stratégie originale, voire provocatrice : la «clôture – ouverture».

Cela consiste à effectuer un gros retrait – option préférable à une clôture pure et simple car elle vous permet de conserver l’antériorité fiscale de votre contrat – et à reverser le capital sur une nouvelle assurance vie. Intérêt d’une telle stratégie : vous payez vos impôts tout de suite et vous échappez aux hausses futures.
Bien sûr, tout le monde n’a pas intérêt à retirer son épargne de ses assurances vie et à ouvrir de nouveaux contrats dans la foulée. Epargnants non concernés : les incorrigibles optimistes. Si vous pensez que les impôts vont baisser, arrêtez la lecture de l’article. Vous n’êtes pas concerné par ce qui suit.

Il faut aussi que le jeu en vaille la chandelle. Pour que la «clôture – ouverture» soit profitable, plusieurs conditions doivent être remplies : votre contrat doit inclure de grosses plus-values. Le capital du contrat doit être très supérieur au montant total de vos versements. Votre contrat doit donc être largement investi en Bourse. Ensuite, vous devez reverser la somme retirée sur un contrat sans frais d’entrée ou après avoir négocié ces frais à leur portion congrue. Enfin, vous ne devez pas avoir besoin de votre argent pour les huit ans qui viennent. Parce que vous allez remettre le compteur fiscal à zéro. Vous devrez donc encore attendre huit ans pour profiter de la fiscalité la plus favorable.

 

Par Christian Fontaine

Lire la suite sur Le Revenu


Et rendez-vous sur Advize.fr pour souscrire dès à présent à un contrat nouvelle génération.

Laisser un commentaire