Votre copilote

« Il va falloir que les banques bougent vite et beaucoup »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

La FinTech française s’organise pour faire valoir son savoir-faire et son expertise. Souvenez-vous, en juin 2012, Advize était bien seule et les comparateurs d’épargne avaient bien du mal à nous faire entrer dans une catégorie, quitte à ne pas référencer l’offre exclusive d’épargne copilotée. La nouveauté, le changement, l’innovation peuvent parfois bousculer et déranger l’ordre établit des institutions et des marchés opaques. Mais désormais, la FinTech française est en marche et gagne ses lettres de noblesses ! Il aura fallu attendre 3 ans … que les marchés américains et anglais livrent des chiffres spectaculaires pour que s’envole « la fine fleur de la French Tech » (sic Axelle Lemaire, Jeudigital 23 mars 2015). Aujourd’hui, pour que le prochain Facebook ou Google soit français, il est temps de vraiment soutenir les pépites technologiques de la Finance française. Prochainement l’association France FinTech sera le porte voix des start-up tricolore financières.

Découvrez l’interview de son Président, Alain Clot sur LeMonde.fr, extrait :

Alain Clot va prendre la présidence de France FinTech, une association que les leaders tricolores des start-up de la finance (Lendix, Finexkap, Prêt d’Union, The Assets ou encore SmartAngels, Lydia, Advize, Leetchi, Anatec) sont en train de porter sur les fonts baptismaux. Il est président du conseil de The Assets, une place de marché internationale où s’achètent et s’échangent des actifs d’entreprise, et impliqué dans plusieurs start-up.

Il n’y a pas encore de champion tricolore de la FinTech. La France a-t-elle une carte à jouer ?

Alain Clot.- Evidemment. Nous sommes reconnus sur la scène internationale pour notre culture financière et nos capacités d’ingénieurs. Le mariage des deux doit être notre force. Nous voulons promouvoir le savoir-faire français et nous assurer que la France ne fabrique pas des success-story qui se développent dans d’autres pays.

Comme Renaud Laplanche, qui a fait de Lending Club une star à partir de San Francisco ?

C’est une bataille de tous les instants car nombre de nos investisseurs nous…

La suite de l’interview pour les abonnés sur Le Monde.fr


Source : Isabelle Chaperon Le Monde.fr

Pour débuter l’expérience de l’épargne copilotée avec Advize : www.advize.fr

Notre service clients est à votre disposition pour préparer votre projet d’épargne au 01.73.10.65.08 et par mail : serviceclients@advize.fr
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire