Mes projets

L’assurance vie pour préparer sa retraite

logo notre temps.com
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Près d’un Français sur deux n’épargne pas pour la retraite. Question d’âge ou de revenu et très souvent de manque d’information. Le point sur les placements préférés.

Epargnez-vous pour votre retraite? Près d’un Français sur deux (49%) a répondu par la négative, dans le cadre de l’enquête « les Français, l’épargne et la retraite » (1) réalisée en janvier 2014 par l’institut CSA pour Le Cercle des épargnants.

Même si le financement de la retraite reste le premier sujet de préoccupation (58% des sondés le citent), loin devant l’assurance maladie, l’allocation chômage ou la dépendance, l’effort en faveur de l’épargne-retraite ne cesse de baisser: 51% des Français déclarent épargner pour leur retraite en 2014, contre 59% en 2010.

En cause, la crise bien sûr et la stagnation des revenus, mais aussi le manque d’information sur les placements: près du quart des personnes interrogées ne connaissent aucun produit financier susceptible de répondre à leurs objectifs d’épargne-retraite.

L’enquête révèle qu’un quart des plus de 50 ans envisage de piocher dans ses placements en 2014, pour maintenir son niveau de vie lors du passage à la retraite, aider les générations plus jeunes ou payer des services à la personne.

Par contre, autre quart des plus de 50 ans à l’intention épargner davantage en 2014 en vue de compléter sa pension.

Assurance-vie et Livret A sont en tête

graphique NL

Pour préparer leur retraite, les Français privilégient les placements les plus sûrs.

L’assurance-vie se place en tête des préférences (c’est le meilleur produit d’épargne pour 21% des sondés).

– Le livret A suit de près l’assurance-vie. Malgré l’abaissement de son taux d’intérêt (1,25%), il reste aux yeux de 20% des sondés le meilleur placement.

– L’épargne logement arrive en troisième position: le plan d’épargne logement (PEL) et le compte d’épargne logement (CEL) séduisent 17% des personnes interrogées. Les avantages  fiscaux et le rendement de ces produits, attirent les épargnants, même sans projet de logement.

– L’épargne salariale, composée du plan d’épargne entreprise (PEE) et du plan pour la retraite collectif (PERCO) convainc 11% des sondés.

– Le plan d’épargne en actions (PEA) arrive loin derrière les produits précédents dans les préférences des Français (5% des sondés). Peu rassurés par les placements en actions et la prise de risque qu’ils comportent, les épargnants jouent la prudence, malgré les avantages fiscaux du PEA et les performances de la Bourse ces deux dernières années.

– Les produits d’épargne retraite spécifiques comme le Plan d’épargne retraite populaire (Perp) sont très peu cités (1%)  car leur fiscalité avantage surtout les revenus élevés.

– Même désaffection pour le contrat Madelin (produit d’épargne propre aux commerçants) ou la Préfon (produit d’épargne retraite propre aux salariés du service public).

Le PEA-PME évoque très peu de chose pour les personnes interrogées et les nouvelles assurances-vies (Eurocroissance et Vie-Génération) conçues en 2013 sont encore plus méconnus.

(1) Etude menée par le Centre d’Études et de Connaissances sur l’Opinion Publique (CECOP). Les interviews ont été réalisées par l’institut CSA, par téléphone, les 7 et 8 janvier 2014, auprès d’un échantillon national représentatif de 1009 personnes âgées de 18 ans et plus.

Source : Notre temps

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire