Mes projets

De l’intérêt de souscrire tôt une assurance-vie

assurance vie en ligne jeune et vieux dynamique chez advize
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

L’assurance-vie, une épargne de « vieux » ? Pas si sûr. Si l’on souscrit souvent à ce type de produit passé la quarantaine, il s’avère judicieux de démarrer le plus jeune possible compte tenu du nombre de possibilités offertes par cette solution d’épargne. D’autant qu’il n’est pas obligatoire d’alimenter régulièrement son contrat.

Prendre « date » fiscalement
L’un des principaux intérêts de souscrire tôt à une assurance-vie est que cela permet de « prendre date » vis-à-vis de l’administration fiscale. En effet, plus le temps passe et plus la fiscalité devient avantageuse. Alors qu’en cas de rachat, le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) s’élève à 35% en deçà de quatre ans de détention du contrat et à 15% entre quatre et huit ans de détention, il est abaissé à 7,5% au-delà de huit ans.
Or, rien n’empêche d’ouvrir une assurance-vie à 25 ans et de n’opérer des versements qu’à partir de 40 ans. D’autant que certains contrats exigent une somme minimum de seulement 50 euros. Attention, toutefois, aux frais de gestion administrative, d’entrée et sur versements qui viennent amoindrir chaque année le capital de départ. Les assurances vie commercialisées sur Internet, qui offrent de faibles frais de gestion, aucun frais d’entrée ou sur versement et pour certaines les arbitrages gratuits, sont à privilégier.

Amoindrir le « taux d’effort »
Dans l’optique d’une épargne longue, par exemple en vue de préparer sa retraite, souscrire jeune à une assurance-vie constitue un bon calcul. De cette façon, on peut verser des cotisations plus faibles puisque le temps d’épargne est plus long. En outre, compte tenu de la tendance baissière des taux d’intérêt, il vaut mieux vite profiter des rendements actuels encore largement supérieurs à l’inflation avant qu’ils ne finissent par chuter pour de bon. Or, grâce à « l’effet cliquet », les gains réalisés dans l’année dans les fonds en euros sont définitivement acquis.

Préparer sa succession
Quand on a 30 ans, on ne pense pas à sa mort. Et encore moins à la transmission de son (futur) patrimoine. Il n’empêche, il faut savoir que les sommes versées avant 70 ans dans les contrats d’assurance-vie bénéficient d’un abattement de 152.500 euros par bénéficiaire désigné au décès du souscripteur. Les versements opérés après 70 ans ne bénéficient que d’un abattement de 30.500 euros à partager entre tous les bénéficiaires. Enfin, les cotisations versées avant 70 ans ne sont pas prises en compte dans le patrimoine taxable de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). A condition, toutefois, que les versements aient été effectués de manière régulière.

Rendez-vous sur le notre site pour tester gratuitement et sans engagement l’assurance-vie copilotée d’Advize : www.advize.fr

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
De l’intérêt de souscrire tôt une assurance-vie, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire