La Météo de l'épargne

L’optimisme toujours de rigueur sur les marchés

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les portefeuilles modèles Advize signent une nouvelle semaine dans le vert avec des performances allant de +0,09% sur le profil prudent à +0,84% sur le plus audacieux. L’optimisme était encore de rigueur sur les marchés.

La semaine a été marquée par la politique et notamment le retour du risque politique européen venant d’Espagne. Madrid et Barcelone semblent se diriger vers l’affrontement, alors que C. Puigdemont a refusé de déclarer l’indépendance, tout en indiquant être prêt à le faire si Madrid décidait de retirer son autonomie à la région. La réponse de M. Rajoy, déclarant qu’il poursuivrait son action dans le sens des démarches prévues par l’article 155, laisse donc penser que la Catalogne pourrait prochainement déclarer son indépendance.

Ceci n’a pas empêché les marchés français et allemands de terminer dans le vert. Du 11/10/ au 18/10, le CAC 40 a fini en progression de +0,40% à 5.383,81 points et le DAX 30 a terminé au plus historique à 13.043,03 points à +0,56%.

Aux Etats-Unis, l’adoption jeudi soir par les Républicains du Sénat d’une résolution permettant un vote accéléré du budget 2018, laisse espérer un prochain vote de la réforme fiscale de Donald Trump. Cette procédure dénommée « reconciliation » permet l’adoption à la majorité simple par les deux chambres du Congrès de mesures fiscales ou budgétaires. Si cette résolution est également votée par les représentants républicains, le budget pourra être voté sans le soutien des Démocrates. Ce qui ouvrira la voix au débat sur la réforme fiscale.

Couplée à un indice d’activité manufacturière Empire qui est ressorti à un plus haut depuis septembre 2014, (30,2 vs 24,4 le mois précédent), cet accord a propulsé les indices américains sur de nouveaux sommets historiques, le Dow Jones a terminé en progression de +1,24% à 23.157,60 points (grâce notamment à IBM +9%) et le S&P 500 a fini en hausse de +0,24% à 2.561,26 points.

En Chine, la croissance chinoise a tenu et plaide pour la poursuite des réformes. Au lendemain de l’ouverture du Congrès du Parti communiste, la publication du PIB chinois au 3ème trimestre 2017 est venu appuyer la stratégie des autorités d’opter pour une croissance plus durable. En ralentissant à +6,8% comme attendu par le consensus (vs 6,9% au T2-17), la croissance a confirmé la marge de manœuvre restante aux autorités pour mettre en œuvre leur stratégie, visant à limiter l’expansion du crédit.

Commentaire rédigé pour la semaine du 11 au 18 octobre 2017

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire