ActuMon argent

Les placements préférés des français

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

14,5% est le  taux d’épargne moyen des ménages 2016. Ce chiffre est stable par rapport à 2015 selon les dernières statistiques publiées par l’INSEE. Comment les Français répartissent-ils leurs placements entre épargne de précaution (livret A, dépôts…) et épargne financière (PEA, Assurance vie) ? La réponse interpelle à l’heure où les taux d’intérêt sont si proches de zéro. 

Actions : regain d’intérêt chez les habitués

Les Français sont 38% à déclarer que les actions constituent un placement intéressant. Ils n’étaient que 29% en 2016. Parmi les plus intéressés on retrouve les hommes (44%), les épargnants avec un patrimoine au dessus de 50.000 euros (57%) ou encore les détenteurs de PEA (68%) ou d’un plan d’épargne salariale (52%).

Assurance vie et immobilier, toujours grands favoris

Ces chiffres sont bien le signe d’un regain d’optimisme, sans doute favorisé par la hausse de la Bourse. Ils ne détrônent pas pour autant les grands favoris de l’épargne. Ainsi les français plébiscitent encore, et très loin devant, l’immobilier locatif à 68%.  Plus de 59% continuent de juger intéressante l’éternelle assurance vie, toujours indétrônable avec ses 1.700 milliards d’euros d’encours.

Placements : la sécurité privilégiée en 2016

Ces chiffres sont-ils le présage d’une orientation différente de l’épargne des ménages en 2017 ? Car l’année dernière, les placements sans risque ont raflé la mise.

Dépôts à vue et assurance vie se sont disputés la première place avec respectivement 33,7 et 37,5 milliards d’euros de collecte. Le PEL est monté lui sur la 3ème marche du podium avec 18,4 milliards d’euros.

Dans l’assurance vie les fonds euros collectaient 25,5 milliards, le double des unités de compte (12 milliards), même si tous les deux en légère baisse comparé à 2015. En savoir plus en cliquant ici.

Les français sont donc restés très prudents dans la répartition de leur épargne.

Les clients d’Advize ont marqué leur différence, optant pour une épargne plus dynamique. 3 contrats sur 4 suivent des portefeuilles entre Equilibré et Audacieux. Une attitude salvatrice pour résister à la baisse inéluctable des fonds euros. La différence sans aucun doute du conseil et du suivi personnalisés, et des très bonnes performances délivrées depuis 2012 par l’épargne copilotée.

 

 

Sources : INSEE, Informations Rapides, mars 2017 – IFOP pour le Cercle de l’épargne, AG2R-La Mondiale et Amphitéa, mars 2017 – Banque de France, Bilan trimestriel de l’épargne des ménages

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire