La Météo de l'épargnePerformances

Une semaine sans grandes craintes

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Sur la semaine du 13 au 20 septembre les portefeuilles Advize ont marqué une pause. Ainsi le portefeuille Prudent est inchangé, les portefeuilles les plus dynamiques progressent de  +0,04% (modéré), +0,06% (équilibré), +0,09% (dynamique) et +0,12% (audacieux).

La réunion de la Réserve Fédérale américaine a constitué l’événement majeur de la semaine. Après un suspense qui a tenu les marchés en haleine durant la première moitié de la semaine, la Fed a annoncé, comme attendu, qu’elle entamera la réduction de son bilan de 4.500 milliards de dollars dès le mois prochain. Elle a toutefois largement surpris en suggérant qu’elle relèverait ses taux d’intérêt une nouvelle fois cette année.

Le dollar a immédiatement réagi en se renforçant contre les principales devises, tandis que le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a atteint 2,29%, niveau inédit depuis la fin juillet.

La Fed a indiqué qu’elle cèderait dans un premier temps pour 10 milliards de dollars par mois d’obligations en ne réinvestissant qu’une partie des titres arrivés à maturité, avant de porter progressivement ce montant à un plafond de 50 milliards de dollars à raison de 10 milliards supplémentaires tous les trois mois. Ce processus de sortie du QE sera donc très progressif au vu de la taille du bilan de la Fed.

Concernant les performances du 13/09/ au 20/09, après avoir inscrit son 42ème record de l’année, le Dow Jones, a terminé en hausse de +1,1% et le S&P500 en légère progression de +0,4%.

En Europe, la dissipation progressive des risques financiers en zone euro, à l’image du Portugal a rassuré les investisseurs, en effet, lors de sa dernière revue, l’agence de notation S&P a sorti le pays de la catégorie « non-investment grade ». En relevant la note souveraine à BBB- (perspective stable), l’agence a évoqué de meilleures perspectives de croissance et de déficit public.

En France, la croissance de l’activité du secteur privé a accéléré en septembre par rapport au mois d’août, selon les données provisoires publiées par Markit Economics.

L’indice PMI composite de la France s’est établi à 57,2, un plus haut de 76 mois, contre 55,2 en août.

L’indice CAC 40 a progressé du 13/9 au 20/9 de +0,5%.

 

Commentaire rédigée pour la semaine du 13 au 20 septembre 2017

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire