Mon épargne

Sicav : un portefeuille géré clés en main

piloter son assurance vie
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les contrats d’assurance vie sur Internet proposent aux souscripteurs une gestion conseillée ou des mandats de gestion pour les aider à piloter leurs portefeuilles de sicav.

Quelles sicav choisir? Comment arbitrer son portefeuille selon que les marchés s’affolent ou se réjouissent? Faute de savoir répondre à ces questions, de nombreux Français renoncent à diversifier leur contrat d’assurance-vie sur des SICAV et des FCP. Au grand regret des assureurs et des distributeurs de contrats d’assurance-vie, qui gagnent davantage d’argent lorsque leurs clients souscrivent ces unités de compte que lorsque qu’ils optent pour le fonds en euros.
C’est pourquoi, il y a quelques jours, en partenariat avec Generali et Morningstar, un nouveau site, Advize, s’est lancé sur le marché déjà encombré de l’assurance-vie à souscrire en ligne. 
L’idée ?
Proposer un service de gestion clé en main. Chaque souscripteur définit son profil d’investisseur et se voit proposer les sicav qui lui correspondent. Chaque vendredi, il reçoit en outre par mail la valorisation de son portefeuille et un récapitulatif des événements de la semaine. Si des mouvements importants sur les marchés impliquent un changement d’allocation ou de fonds, un e-mail d’alerte lui est envoyé et lui indique les fonds à acheter ou à vendre. A lui ensuite de suivre le conseil … ou non. Mais il lui faut être réactif, et ne pas attendre trop longtemps pour réaliser les arbitrages préconisés (le moment risquerait alors d’être mal choisi). Il doit aussi veiller à ne pas faire tourner trop vite le portefeuille car Advize facture près de 10€ chaque arbitrage.
Une gestion sous mandat
D’autres sites ont développé des services qui, eux, ne se contentent pas de conseiller des
opérations ou des fonds. Ils réalisent d’emblée les arbitrages nécessaires pour le souscripteur qui n’a plus à se soucier de rien. C’est le principe des mandats de gestion, retenu notamment par Boursorama, ING Direct, Cortal Consors, Fortuneo, sans oublier de nombreux conseillers en gestion de patrimoine qui offrent leurs services en ligne. Chez Boursorama par exemple, ce service est proposé gratuitement aux épargnants disposant de 5 000 euros minimum sur leur contrat. La gestion est pilotée par Edmond de Rothschild Asset Management, pour quatre profils entre lesquels le client choisi. «Les arbitrages sont réalisés en fonction de l’évolution des marchés et toujours expliqués au client» précise Benoit Grisoni, directeur des activités de Boursorama en France. Environ 25 % des souscripteurs du contrat d’assurance vie de Boursorama ont choisi cette gestion pilotée. «En 2010, alors que le CAC 40 a chuté de plus de 3 %, le profil défensif a gagné 6,6 % et le profil offensif 22 %. L’an dernier, il n’a reculé que de 1,9 % et le profil offensif de 13,7 % alors que le marché perdait 17 %» ajoute Benoît Grisoni.
Mais d’autres sites ont choisi d’autres modes de fonctionnement. Ainsi, chez Fortuneo, la
gestion sous mandat est proposée aux souscripteurs qui ont investi 30 000 euros. Des frais de gestion supplémentaires sont prélevés si la performance est positive. Ce sont les experts deFederal Finance, qui sélectionnent les fonds et font évoluer la répartition du portefeuille.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire