ActuVotre copilote

« Supercapacitor » : recharge votre téléphone en 30 secondes !

pile verte
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Comme on adore l’innovation et le changement, on vous propose aujourd’hui l’article d’Influencia qui présente l’invention de Eesha Khare, jeune californienne de 18 ans. Elle souhaite en finir avec les appareils qui se déchargent rapidement et invente « Supercapacitor », qui recharge vos téléphones, tablettes, appareils photos…en 30 secondes maximum ! Un moyen de gagner du temps et bien entendu, parce que c’est dans notre ADN, chez Advize, on aime !

Dans la caverne d’Ali Baba des chargeurs gadgets, une jeune fille de 18 ans vient de s’offrir la clef du sésame. Lauréate vendredi 17 mai du très réputé Intel Foundation Young Scientist Award, Eesha Khare représente le parfait exemple de l’innovation comme acteur du changement : son « Super-Condensateur » ou « Supercapacitor » en version originale, peut recharger smartphones, tablettes, appareils photos numériques et ordinateurs portables en seulement 30 secondes maximum.

Comme beaucoup des plus savantes inventions, celle de cette jeune lycéenne de la Silicon Valley est née d’un constat simple : son téléphone se retrouvait à plat bien trop tôt dans la journée, utilisation multi-tâches oblige. Décidée à trouver une solution pour raccourcir le temps de chargement et rallonger la durée de vie de la batterie, la Californienne d’origine indienne planche sur le développement d’un nouveau condensateur. « Il est basé sur le stockage de l’énergie, afin d’en contenir un maximum dans un plus petit volume », explique la nouvelle attraction de la baie de San Francisco.

 Si l’on en croit Eesha Khare, sa trouvaille ne se contente pas de recharger les compagnons de notre quotidien de citoyens ultra connectés, elle peut également recharger jusqu’à 10 000 fois sa batterie sans qu’elle soit endommagée. La règle actuelle sur le marché suggère un renouvellement de batterie après 1000 chargements, autant dire que là aussi le Supercapacitor mérite ses lauriers.

La quête aux nouvelles sources d’alimentation

Montée sur la première marche du podium, la jeune fille de Saratoga est repartie avec 38 000 euros de Phoenix – où se déroulait l’International Science and Engeneering Fair, organisée par Intel. Pourra-t-elle commercialiser ou vendre la technologie de son chargeur magique ? Personne n’est encore capable de répondre à la question, pas même l’intéressée, qui entend d’abord profiter de sa manne financière pour payer ses études universitaires.

En attendant de savoir si le Supercapacitor sera un jour disponible au grand public, il maintient sur le devant de la scène médiatico-scientifique la quête technologique de la batterie immortelle et des nouvelles sources d’alimentation. Nos smartphones étant appelés à élargir leur champ de capacités, il est logique que leur durée d’utilisation soit une préoccupation majeure. Depuis un an, INfluencia y a d’ailleurs déjà consacré plusieurs articles.

En juin 2012, nous évoquions le parapluie à panneaux solaires de Vodafone, servant de chargeur et d’amplificateur de signal. Présenté comme un gadget, encore en phase expérimentale à l’époque, le Booster Brolly devançait de deux mois le Californien Grace Digital et son EcoXpower, qui permet lui de recharger son téléphone tout en pédalant sur son vélo. Un an plus tôt, toujours aux Etats-Unis InStep NanoPower inventait le chargeur intégré aux chaussures et fonctionnant sur l’énergie dégagée par nos pas.

Avant que nous consacrions ensuite un focus sur Everpurse – le sac à main chargeur de smartphone, puis sur TEGwear – utilisateur de chaleur corporelle  le AIRE mask inventait le chargement d’iPhone par simple respiration. Vous l’avez compris, la recherche de nouvelles sources d’énergie pour soutenir la multiplication des objets connectés est devenue un enjeu crucial.

Source : Influencia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire