La Météo de l'épargnePerformances

Taux, actions, dette : la donne change-t-elle ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Entre une saison de publication de résultats mitigée et un rythme d’accélération de la croissance économique qui ralentit en Europe, le regain d’appétit pour le risque ne pouvait être que limité cette semaine.

Les indices actions européens ont donc évolué en ordre dispersé, entre d’une part ceux qui sont fortement pondéré en groupes bancaires (CAC 40 : +0,1%, FTSE MIB : +0,95%), et les autres. Notons le cas spécifique du DAX 30 allemand (-0,6%), pénalisé par le recul global des secteurs automobiles et chimie.

Vendredi, la séance a été marquée par les publications de la croissance du PIB au 2e trimestre en France, elle est ressortie en ligne avec les attentes à +0,5%. L’économie française enregistre ainsi depuis l’automne dernier son rythme de croissance le plus élevé depuis le rebond d’après crise de fin 2010-début 2011.

Aux Etats-Unis, la croissance du PIB a atteint +2,6% (supérieur aux attentes) en rythme annualisé sur la période avril-juin, qui a bénéficié d’une nouvelle contribution positive du commerce extérieur, selon une première estimation.

Mercredi, la Réserve fédérale américaine (FED) a laissé sa politique monétaire inchangée et a dit s’attendre à débuter la réduction de la taille de son bilan « relativement vite ». Elle a également pris acte du ralentissement du rythme de progression de l’inflation. Ceci s’est traduit par une baisse des taux souverains américains à deux et dix ans, et une nouvelle poussée baissière du dollar.

L’autre actualité de la semaine est venue du côté de l’OPEP qui a envoyé des messages forts concernant la baisse de sa production. L’or noir a progressé de plus de 8% durant la semaine aujourd’hui grâce à trois annonces d’envergure effectuées par le comité de suivi de l’accord.

Du 19 au 26 juillet les portefeuilles Advize ont connu un léger repli, de -0,06% pour le Prudent à -0,59% pour l’Audacieux. Depuis le début de l’année les portefeuilles enregistrent des performances 0,24% à 5,01%.

Rappelons que la partie investie sur le fonds euros est rémunérée sur un taux de 0,375%, le surplus d’intérêts étant versé au début de l’année suivante sur cette catégorie de placements. L’année dernière le taux minimum garanti était de 0,50% pout rendement final de 2,25%.

Commentaire rédigé pour la semaine du 19 au 26 juillet 2017

 

LE RECAP’ DE LA SEMAINE

NOUVEAU !

Chaque semaine un expert des marchés décrypte pour les clients d’Advize l’actualité économique et financière. Il répond aux questions des journalistes de notre partenaire TV FINANCE. Retrouvez l’interview de la semaine dans votre Météo et le replay sur notre chaîne ADVIZE sur YouTube

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire